Bienvenue à Natsumero, monde parallèle pénitencier pour vous, délinquant.


Partagez|

Heather Naight ~ Presentation [Fini je crois]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Heather Naight

avatar

Messages : 15

Localisation : In hell
Situation : Célibataire ♫

Race : Demon



MessageSujet: Heather Naight ~ Presentation [Fini je crois] Mer 20 Juin - 13:03







Heather



Naight



...








La planète à la gueule de bois.
Tu le sais bien on est vivants tant qu'on est inconscients.
    LET'S TAKE A LOOK AT YOU ...

    • Nom : Naight
    • Prénom : Heather
    • Âge & date de naissance :18 ans, 14/07
    • Orientation sexuelle : Hetero jusqu'à maintenant.
    • Race : Démon
    • 5 mots qui te représente :





Tu veux entrer dans ma tête ?



Pour commencer, Heather est une fille complètement barge, le genre de fille qui, si elle croise un monstre, ne partirait pas en hurlant et en courant mais lui lancerais plutôt un "viens attrape moi si tu peux, ça pourrait être drôle". Elle est d'une indifférence à toute épreuve qui en exaspérera plus d'un car rien ne l'étonne, ne l'émerveille ou ne lui laisse montrer une quelconque surprise. Pour qu'elle vous accorde un peu d'estime, il faudra que vous soyez vraiment spécial car la demoiselle ne respecte rien ni personne, pour tout vous dire, le monde qui l'entoure elle s'en contre fou, elle vit sa vie puisque de toute façon de son point de vue on crèvera tous un jour alors autant profiter. C'est pourquoi elle est du genre a faire des choses complètement insensées, dangereusement ou encore dénuées de tout bon sens rien que pour se distraire un peu, rire deux secondes. Heather a un humour particulier qualifié d'humour noir elle a aussi un grand sens de l’auto-dérision et n'hésitera pas a se foutre d'elle même au même titre que n'importe qui. Une fois entrée dans "son cercle" si je puis dire, vous découvrirez donc une personnalité délirante, un peu décalée -avec quelques idées mal placées- il se peut aussi qu'elle vous en dire un peu plus sur elle même et sur ce qui l'a amené ici mais avant ça, vous la percevrez comme une fille sombre avec une pointe de sarcasme dans la voix qui vous casse a la moindre de vos paroles car, oui, la jeune femme a de la répartie et elle s'en sert. Certains trouveront ce genre de personnalité râleuse, grande gueule et peu commode attirante, d'autre fuiront en la découvrant ainsi mais pour tout vous dire, ce que les autre pensent, elle s'en fou royalement. Heather s'entendra d’ailleurs mieux avec les personnalité proches de la sienne ou encore les personnalités dérangées, folles et sadiques, oui, la demoiselle aime les gens qui ont ce truc en plus, ce truc qui les rend différents. La peinture et la musique sont ses deux grandes passions.




Petit voyeur vas !



Bien, commençons par tracer les grandes lignes, celles qui n'intéressent personne quoi. Heather est donc une jeune fille de taille moyenne à la silhouette fine et harmonieuse, elle a cependant tout ce qu'il faut là ou il faut si vous voyez ce que je veux dire. Bien, voila qui est fait, rentrons maintenant dans ses traits physique qui lui sont propres à commencer par sa chevelure rose, un peu décoiffée qui lui descend approximativement jusqu'au bas des omoplates. Ses yeux, sont eux aussi de cette couleur et présentent d'étranges cercles noirs tout autour de ses pupilles ce qui lui donne un regard étrange et difficilement soutenable. Elle possède un tatouage s'enroulant autour de sa cheville qui représente l'inscription "be free" tout en barbelé. Je ne vois pas vraiment l’intérêt de décrire la façon avec laquelle elle s'habille puisque de toute façon, des vêtements, on en change tous les jours mais s'il fallait vous donner une description brève disons que je vais énumérer ce qu'elle porte toujours. Elle porte souvent une cape rouge ce qui lui a valu le surnom 'du petit chaperon rouge' mais croyez moi, elle n'en a que le nom...Des bracelets métallique ornent ses chevilles ainsi que ses poignets. Le reste du temps elle se fringue comme bon lui semble avec un style plutôt sexy, provoc' ou décontracté, disons qu'elle ne se prend pas la tête. Vous la découvrirez cependant sous un autre jour en la voyant en tenue de soirée, les cheveux attaché et biens coiffés, dans une robe longue et pourpre. Mais a-t-on vraiment le cœur à faire la fête ici ?




Parce que ça intéresse quelqu'un ?



-Salut P'pa.

-Mmh...Arrêtes de faire du bruit, tu ne vois pas que je travaille ?

-Oh, moi aussi ça va, j'ai passé une super bonne journée, ravie de voir que je t’intéresse toujours autant. Lui avais-je répondu avec ironie tout en montant dans ma chambre.

Mon histoire, si l'on peut qualifier ça comme ça, n'a rien d'extraordinaire et au risque de vous décevoir, non je ne suis pas une pauvre petite fille orpheline abandonnée et rejetée de tous. J'ai toujours eus tout ce que je voulais, du fric à n'en plus pouvoir, un père richissime passant sa vie à signer des contrats et une mère toujours en voyage je ne sais où en mode coupe de champagne à la main et lunettes de soleil. Une pin-up sans cervelle juste bonne a se faire entretenir. C'est ainsi que j'avais toujours vu ma mère. Mon père, lui, je le voyais comme un robot, argent, fric, temps, c'est drôle avec le temps je crois que son langage s'était limité à ces trois mots. Moi c'était plutôt « va t'acheter ce qui te plais, tais-toi et soit heureuse ». J'avais souvent essayé de m'acheter des trucs atrocement chers juste pour qu'il se retourne enfin pour m'engueuler, pour me poser une limite, pour qu'on se prenne la tête comme des gens normaux quoi. Mais j'avais vite abandonné l'idée. Ils ne me donnaient aucune limite ? Très bien, je n'en aurais donc aucune. Ainsi j'ai commencé à faire des choses aux quelles je n'avais jamais songé, des choses délirantes avec deux trois potes, des choses qui me donnaient, elles, l'impression de vivre. Je découchais donc de plus en plus souvent mais jamais au grand jamais en rentrant on me demandait ou j'étais passée. En fait, je crois qu'ils ne se rendaient même pas compte de mon absence.

Ce jour là, donc, il avait prononcé cette phrase qui fit comme un déclic dans ma tête « arrêtes de faire du bruit, je travaille » Ouais, c'est vrai que je ne parle pas, moi : Je fais du bruit. Très bien, il y tenait tant que ça à son taf' ? Ok. J'avais trouver ma limite. J'ai alors attendue qu'il s'éloigne dans le salon pour aller regarder un peu la télé (le seule geste qui le faisait encore paraître en vie) puis j'ai attrapé mon briquet en métal avant de dévaler les escaliers. Je commençais a m'approcher doucement de son bureau pour saisir un contrat, le brûler, le jeter, en saisir un autre et recommencer. Plus je continuais, plus la colère montait, plus j’accélérais, plus les feuilles enflammées volaient dans toute la pièce quant tout a coup je vis mon père arriver en trombe et me hurler dessus

-Mais qu'est-ce que tu fais pauvre idiote ?!

-Alors ?! Tu vois, pour ton fric tu te bouge hein ?! Le pire ! C'est que je suis sure que ça, ça te fait bien plus mal que si j'étais entrain de brûler moi même ! Allez ! Regarde comme c'est joli toutes ces feuilles qui volent en brûlant, ça donne envi de danser, ouais ! De danser ! Tu veux pas danser avec moi ?! Ah, non, c'est vrai t'as pas le temps !

Mon père s'était alors avancé vers moi et m'avait attrapé par le poignet pour me ramener violemment vers l'arrière en me lançant :

-Ca ma petite, tu vas me le payer, tu vas voir ! Allez monte dans ta chambre ! Tss, cette fantaisie qu'avait eu ta mère de vouloir un gosse.

-C'est cool merci de savoir que je suis un caprice de Madame, ça fait toujours plaisir ! Allez, je ferais pas de bruit plus longtemps, t'en fais pas ! Lui avais-je lancé en claquant la porte de ma chambre.

Je suppose qu'après ça, mon cher père a décidé de me punir, je suppose que Monsieur a fait jouer ses relations, qu'il a enfin trouvé une poubelle pour me ranger, car ce matin, on est venu me chercher, et on m'a annoncé que jamais je ne reviendrais. Avant de partir, en passant devant mon père que lui ai murmuré à l'oreille :

-J'espère qu'ils te manquent bien les millions que j'ai cramé. Allez, va brûler avec eux.

Je me suis pris un claque puis j'ai tourné les talons encadrée par deux hommes en noir. Ainsi va la vie, j’attends de voir ou je vais atterrir. Dans la voiture, je les ai entendu parler d'un endroit d'où on ne revient pas. Tant mieux, je ne veux pas revenir.



Mot de passe du règlement : Validé par Eileen


Derriere l'ecran & Details



Prénom/Pseudo : On va m'appeler Saucy
Âge : 15
Comment as-tu trouvé le forum ? Top site
Souhaites-tu que ton personnage participe au Destin Aléatoire ? Allez oui *soyons fou (a)*
Un dernier mot ? J'adore le concept du forum, j'espère vraiment que ce dernier sera actif !

Veuillez par la suite, lire et approuver le règlement, et demander une habitation dans les demandes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Galvin
Votre fucking fondatrice •
avatar

Messages : 134

Age : 28
Localisation : Toujours là où on ne l'attend pas.
Situation : Célibataire

Race : Chaman ( Faire exploser/bouger les objets )



MessageSujet: Re: Heather Naight ~ Presentation [Fini je crois] Mer 20 Juin - 13:41





Bon, bon, bon !
Ta fiche est nickel, rien à dire, tu as le nombre de ligne, qui plus est, j'aime ta manière d'écrire. Tu es donc ... Officiellement validée ! Je vais te passer ta couleur, te souhaiter le Bienvenue, en te remerciant pour les jolis compliments que tu nous fais o/ ! Bon Rp parmi nous miss : )









I don't feel enough for you to cry.

Spoiler:

I DON'T CARE BITCHES.

I HAVE MUSTACHE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumero.forumgratuit.org

Heather Naight ~ Presentation [Fini je crois]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Natsumero • » Welcome, little puppet. » ➢ Fais pas ton timide ! » Présentations validées-