Bienvenue à Natsumero, monde parallèle pénitencier pour vous, délinquant.


Partagez|

| Vous m'avez appelé, Dame ? | Validé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Henrick Kürher
• Bras droit d'Eileen •
avatar

Messages : 13

Age : 25
Localisation : Là où je dois être.
Situation : Célibataire.

Race : Démon.



MessageSujet: | Vous m'avez appelé, Dame ? | Validé Lun 28 Mai - 11:19








Henrick



Kührer



- Bras-Droit de Eileen -








Et si on jouait ?
    Déshabillez-vous ..

    • Nom : Kürher
    • Prénom : Henrick
    • Âge & date de naissance : 20 Août - 27 ans.
    • Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
    • Race : Démon.
    • 5 mots qui te représente :





Un Fou ..



Comment mieux le décrire en un seul terme que par celui de dégénéré. Tel est l'un des mots les plus appropriés pour traiter du cas psychologique qu'est l'être démoniaque Henrick. Souvent dit dérangé, instable, voire même de cas psycho-pathologique, le démon ne connaît aucune limite dans l'échelle de l'horreur. Se plaisant dans la vue du sang ou d'une arme à feu, il réfreine ses envies seulement en compagnie de son employeuse. Ainsi, lâché en liberté, il se laisse aller à ses fantasmes les plus sordides. D'ailleurs, certains le qualifient volontiers de pervers et sadique lors de ses crimes, voire même dans son attitude quotidienne. Habitué à se renouveler, le Démon est d'une imagination débordante, qu'il exploite merveilleusement bien. Intelligent, il se plaît à trouver de nouvelles façons de commettre ses désirs les plus sordides. N'espérez pas une once de pitié de sa part ! Pour ainsi dire, certains prétendent que sa mère lui aurait arraché le coeur à la naissance. Ainsi, il ne connaîtrait ni Amour, ni Amitié, ni Haine, ni Colère. Il serait tel un glaçon, d'une froideur insurmontable. Sans sentiment et d'un calme résolu.

Si les Pêchés Capitaux existaient, il aurai hérité de l'orgueil. Fier de lui, se vantant autant de ses prouesses que du petit rien, tel un paon qui dévoile sa queue, le Démon n'a rien a envié à qui que ce soit. La tête haute, droit et fier, il s'avance toujours, n'hésitant jamais à rabaisser au contraire, ceux qu'il trouve pitoyable -Et ce pour ainsi dire, le monde entier-. A la limite de se prendre pour plus puissant que son employeuse. Malgré tout, il connaît sa place et ne dépasse la seule limite qu'il s'impose. En effet, nous pourrions dire qu'il craint celle qui l'emploie. Pourtant, ce n'est pas réellement cela. Mais plutôt une forme de respect pour sa boss. Il ne l'apprécie peut-être pas, lui-même ne saurait certainement le dire, mais tout du moins, il respecte chacune de ses décisions. D'ailleurs, en travaillant pour cette dernière, il lui est assez permis de commettre les crimes qu'il souhaite.





Un ..



Nous pourrions le qualifier de tous les noms qu'on douterait encore de sa psychologie ténébreuse. En effet, souvent dit beau et bien vêtu, voire élégant. Et pourtant, une fois qu'on le connaît plus "intimement", ce ne sont plus ces mots qui reviennent mais bien ceux de monstre, d'horreur voilée. Ce qui choque, lorsque l'on connaît sa particularité, celle d'être un démon, c'est qu'il n'y ressemble pas réellement. En effet, mettant des couleurs flamboyantes, qui sont bien visibles, il est bien loin d'appartenir à l'archétype du Démon-modèle. Excentrique de ce fait, il se plaît à se démarquer des modèles imposés.

Toujours souriant, parfois sadique, parfois enjôleur, il ne semble pas vouloir entrer dans le moule parfait du Démon, en en devenant presque le parfait opposé. Les cheveux blonds, et non noirâtres, ajoutent à cette curieuse impression qu'il n'est pas un Démon. Ni même ses yeux bleutés, accentuant davantage ce sentiment de chaleur, de bon-vivre.

Finalement, tout est discordant de l'image-même que l'on se fait d'un Démon. Pourtant, une chose fait bien de lui ce qu'il est là. En effet, lorsqu'il déploie ses ailes. Elles sont noir, tel le fond d'un gouffre éternel, tandis qu'elles semblent s'allonger. Mesurant environ chacune 1 mètre, elles font de lui le monstre qu'il est réellement. Et une fois qu'elles le sont, n'espérez plus lui échapper.





C'est l'Histoire de ..



Je crois que dès ma plus tendre enfance, je suis né ainsi. Je me souviens avoir été à l'école. C'est là, au milieu des toilettes, je tordus la nuque du premier humain. Ce fut jouissif. Puis, j'ai recommencé au milieu de la piscine, sans me faire repérer. Je lui avais percé la poitrine et son sang avait giclé dans l'eau. La vue du sang m'avait excité et tandis que d'autres élèves pleuraient, j'expliquais à mère ce que j'avais fait. Elle s'était tue, dans mon souvenir, puis avait souri. Elle m'avait pris par le cou et m'avait emporté au loin.

Dans mon adolescence, je connus mon premier amour qui crut en ma gentillesse. C'est ainsi que plusieurs mois durant, elle me trompa ... Jusqu'au jour où je l'appris. Je me souviens de la colère qui m'avait fait commettre mon premier ... Et unique ... Crime passionnel. Je me souviens encore de l'avoir tuée, puis son amant, d'un coup raide alors qu'ils se donnaient l'un à l'autre. Ensuite, je les avais crucifiés dans le jardin, dans cette même scène obscène. La mère avait hurlé d'horreur. J'avais assisté à ce spectacle. La police m'avait arrêté. Encore trop jeune, alors, je ne fus pas envoyé en prison. Mon casier recevait son premier dossier. Et ce n'était que son premier d'une longue liste.

La suite de mon interminable périple fut ... Hilarant. J'avais commencé en étant une petite frappe, m'occupant de quelques reproches dont j'avais un ressenti négatif. Puis me vint à l'esprit l'idée de m'occuper d'inconnus que je kidnappais. Je commençai par les torturer. J'aimais entendre leurs cris, leurs suppliques, jusqu'à ce que leurs coeurs les abandonnent. Alors, je les exposais telle une oeuvre d'art. J'aimais la rue et je me considérais comme un artiste de celle-ci. J'exposais au grand public, sans aller dans un salon. L'art venait au monde et non l'inverse. Je me souviens que ma première oeuvre avait été retentissante. Une jeune passante avait remis son propre repas. Que n'avait-elle pas apprécié ? Le fait que j'aie collé des seins sur le torse d'un homme ? Ou encore que j'aie coupé les parties génitales de ce dernier pour les mettre dans sa propre bouche ? Obscène, je vous avoue. D'ailleurs, je lui avais retiré les globes oculaires. Mais, je crains que personne n'ait compris le but et la signification d'une telle beauté.

Après une dizaine de mes expositions, je fus mis en prison. Mais rien ne m'arrêtait et j'avais décidé de devenir un maître artistique de tel sorte que je découpai mon voisin de chambre grâce au barreau de notre cellule. Il avait hurlé en vain, jusqu'à ce que la porte s'ouvre et lui explose la tête sous la pression. Ce fut un gâchis. Les gardiens m'avaient rués de coups durant longtemps. J'étais en sang et pourtant, je continuais de sourire. Le cadavre poisseux de mon "ami" gisait là, un tronc sans tête. C'est après cet épisode sanglant que je fus envoyé à Natsumero ... La ville pénitentiaire ... La ville des "délinquants". C'est là que le bonheur se trouvait !



Mot de passe du règlement : Code validé par Sei ~


Tu t'es vu ?!



Prénom/Pseudo : Mike/Mickey/Miki
Âge : 19 ans.
Comment as-tu trouvé le forum ? Top-Site.
Souhaites-tu que ton personnage participe au Destin Aléatoire ? Si seulement je savais ce que c’était …
Un dernier mot ? Je ne dirai plus rien sans la présence de mon avocat !


Dernière édition par Henrick Kürher le Mar 29 Mai - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sei Natsumero
• Fantôme de la ville •
avatar

Messages : 16

Localisation : On the moon~
Situation : Tu veux mourir ?

Race : Je suis un robot au coeur humain~



MessageSujet: Re: | Vous m'avez appelé, Dame ? | Validé Mar 29 Mai - 17:03

Bon tout est en ordre (enfin ton hiiiistoire la voila haha)
Bienvenue dans ma ville~ (Et celle de Ail car je partage tout)
Bon rp et n'oublie pas de faire ta demande d'habitat~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eileen Galvin
Votre fucking fondatrice •
avatar

Messages : 134

Age : 28
Localisation : Toujours là où on ne l'attend pas.
Situation : Célibataire

Race : Chaman ( Faire exploser/bouger les objets )



MessageSujet: Re: | Vous m'avez appelé, Dame ? | Validé Mar 29 Mai - 17:10

Voilou, comme l'a dit Sei, tout est en ordre o /
Ton rang est accepté, je vais te le donner avec ta couleur, tu es donc officiellement validé o /
Bon RP parmi nous et n'oublie pas la demande d'habitation ! ( :

(PS : Mwahah, mon Bras-droit °.° Hâte d'Rp avec toi :'D )









I don't feel enough for you to cry.

Spoiler:

I DON'T CARE BITCHES.

I HAVE MUSTACHE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumero.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: | Vous m'avez appelé, Dame ? | Validé

Revenir en haut Aller en bas

| Vous m'avez appelé, Dame ? | Validé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Natsumero • » Welcome, little puppet. » ➢ Fais pas ton timide ! » Présentations validées-