Bienvenue à Natsumero, monde parallèle pénitencier pour vous, délinquant.


Partagez|

Le Parc Publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Eileen Galvin
Votre fucking fondatrice •
avatar

Messages : 134

Age : 28
Localisation : Toujours là où on ne l'attend pas.
Situation : Célibataire

Race : Chaman ( Faire exploser/bouger les objets )



MessageSujet: Le Parc Publique Sam 26 Mai - 18:33







Ce parc est tout proche du Quartier Ouest, mais toute la population y est la bienvenue.
On y trouve des bancs, des chemins terreux et des parterres de fleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://natsumero.forumgratuit.org
Kitsune Ilios
• Agent d'entretien du Parc •
avatar

Messages : 16

Age : 24
Localisation : Belgique
Race : Hybride (Homme renard)



MessageSujet: Re: Le Parc Publique Jeu 21 Juin - 13:11


Il faisait assez frais ce matin-là.
Mais à voir le ciel azuré parsemé de quelques moutons, la journée s’annonçait plutôt belle.
La rosée perlait encore dans l’herbe ainsi que sur les feuilles des nombreux buissons et arbres qu’il y avait dans le parc. Plusieurs animaux résidant dans cet espace vert public avaient commencé leurs activités. Les oiseaux chantaient du haut des branches, les écureuils gambadaient joyeusement sur les entiers et un groupe de pigeons s’était posé près d’un banc, fouillant le sol à la recherche de miette de nourriture.
Il n’y avait encore personne à cette heure-ci. Un cadre idyllique où la nature reprenait ses droits. Tout ce que Kitsune aimait! Il adorait les espaces naturels. Il y passait la plupart de son temps lorsqu’il habitait encore à l’extérieur du pénitencier. Et par chance, il avait rapidement trouvé du travail, devenant ainsi agent d’entretien du parc. Vous n’imaginez pas sa joie lorsqu’il eut décroché le boulot. Il était tout heureux (à la limite de l’euphorie) de s’occuper du parc, job qu’il n’avait pas pu avoir lorsqu’il était dans le monde réel. Au final, il se plaisait plus ici juste parce qu’il pouvait s’occuper des espaces verts.
Jusqu’à présent, Kitsune n’avait pas encore eu de problème de puis son arrivée. Il s’était trouvé un appartement convenable dans le quartier ouest, avait un chouette travail (selon lui) à proximité de son habitation et n’avait pas encore rencontré de personnes bien dangereuses comme il s’attendait à en voir. Le seul soucis pour l’instant était le manque d’argent. Le renard n’en avait pas énormément en poche en arrivant ici et il avait dépensé tout dans la décoration de son appartement.
Les meubles étaient déjà fournis certes, mais il avait décidé d’embellir son petit chez lui. Il avait acheté un vieille télévision qui ne lui avait presque rien coûté tellement elle était vieille mais fonctionnait toujours, des vêtements car il n’avait pas eu l’occasion d’en emporter pour son séjour ici, des couvertures pour son lit (oui, les anciennes avaient disparue), de quoi manger pour quelques jours, diverses sortes de plantes et le comble, il avait également pris des animaux avec tout le nécessaire pour s’occuper d’eux. Avec toutes ses achats, il lui restait tout juste assez pour payer le loyer ainsi que s’acheter de la nourriture. Il fallait donc qu’il travaille au plus vite s’il voulait rattraper ces folles dépenses et nourrir ses compagnons qui attendaient patiemment son retour dans l’appartement. A l’avenir, le renard devrait faire attention à ce qu’il faisait avec son argent car même s’il aimait énormément son métier et qu’il n’en changerait pour aucun autre, ce n’était pas un boulot qui payait aussi bien qu’il l’aurait espéré mais c’était toujours mieux que rien. Au moins, ça l’aidait à vivre un peu et il n’aurait pas de problème s’il ne faisait pas d’écart ou s’il ne faisait pas n’importe quoi.

C’était sa première journée de travail. Kitsune était emballé rien qu’à l’idée de s’occuper du parc, ressemblant limite à un enfant à qui on venait de donner une sucette. Malgré tout, il perdit rapidement son sourire en voyant l’état dans lequel était l’endroit. Il y avait des tas d’immondices qui trainaient ici et là. Il y avait même une poubelle qui était renversée. C’est vrai qu’il s’attendait à ce que ce lieu ne soit pas propre vu les gens qui vivaient au pénitencier, mais pas à ce point-là. Le parc était vraiment dégueulasse! Pourtant, ce n’était vraiment pas compliqué de jeter ses déchets dans une poubelle, surtout qu’il y en avait assez pour cela.
Kitsune commença donc son travail. Il ramassait tranquillement les détritus, trainant derrière lui une poubelle montée sur roue. Il parcourut tout le parc de cette façon jusqu’à ce qu’il soit propre, enfin, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de crasses par terre. Le simple fait de ramasser les déchets lui prit une bonne partie de la matinée. Dès que le renard jugea que c’était assez propre, il s’accorda une petite pause sur un banc, profitant un peu du soleil.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kago Tadayoshi

avatar

Messages : 18

Localisation : Google Maps.
Situation : Célibataire.

Race : Démon



MessageSujet: Re: Le Parc Publique Jeu 21 Juin - 14:21

RP avec : Kago & Kitsune
J'étais adossé à un arbre. En arrivant ici, je n'avais nulle part où aller.. Pour l'instant. À cette heure, il n'y avait personne.. Sauf des déchets. Je reste ainsi une heure, deux avant de voir quelqu'un. Un petit renard, enfin.. Un hybride. Comme moi et mes ailes, certains doivent penser que je suis un hybride oiseau. La journée s'amorçait bien, il allait faire beau. Des petits animaux joyeux et tout.. Un décor trop gai pour moi, mais, qui fait du bien à voir. Je recentre mon attention sur le renard et rit un peu en voyant son visage face aux détritus répandus par quelques voyous durant la nuit. Lui qui semblait si joyeux voilà quelques secondes à peine.. C'est un spectacle émouvant pour un démon. J'en avais presque la larme à l'oeil. Il se met à ramasser les déchets. L'agent d'entretien du parc, je suppose. Je le détaille un peu, il est assez mignon. Il va s'asseoir sur un banc après son ménage..

Des cheveux longs, cuivrés-roux, avec deux petites oreilles de renard. Sur son derrière, une queue de la même couleur. Environ de la même taille que moi. Un sourire s'étire sur mes lèvres pendant que je le détaille. Il ferait un très bon casse-croûte, vous ne trouvez pas ?

Voyons, je blague ! Le vent passe entre les plumes de mes ailes, me faisant frissonner. Ou bien c'est lui qui me fait frissonner ? Ces deux yeux jaunes.. Normalement, je n'aime pas le jaune. Mais ce jaune est chaleureux.. C'est moins ridicule que mon oeil gris et mon autre rouge. Je suis bien un démon, pas de doute. Peut-être que j'en prendrais une bouchée..

Il est plus rassurant que les deux autres. Lui, semble normal. Je me demande même pourquoi on l'a enfermé ici. La tête fluo et le géant sont deux étranges personnages que j'aime mieux oublier, ce qui risque d'être impossible parce que je vais probablement les recroiser.

J'étais venu ici car c'est un endroit pouvant servir à me localiser si jamais je me perds. Au travers de cette ville, ce coin de verdure se voit facilement du haut des airs. J'avais décidé, en explorant, de visiter le parc.



Bienvenue dans ce monde où nous broyons tous du noir..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune Ilios
• Agent d'entretien du Parc •
avatar

Messages : 16

Age : 24
Localisation : Belgique
Race : Hybride (Homme renard)



MessageSujet: Re: Le Parc Publique Jeu 21 Juin - 22:19

Sa petite pause ne dura pas énormément.
Au bout de dix minutes, Kitsune se remettait déjà au travail. Le parc était déjà plus propre maintenant qu’il avait ramassé tous les déchets, mais il lui restait encore beaucoup à faire. Les parterres de fleurs étaient en mauvais état. Les fleurs étaient toute abîmées, probablement piétinées par des abrutis sans respect pour la nature. Il faudrait donc qu’il en remette des nouvelles.
Le renard s’apprêtait à retourner à son abri de jardin pour aller récupérer les différents pots pour pouvoir les repiquer lorsqu’il remarqua que quelqu’un l’épiait. Un homme se trouvait non loin de lui, appuyé contre le tronc d’un arbre et regardait dans sa direction. N’aimant pas trop sa façon de le regarder, Kitsune en fut mal à l’aise. Ses oreilles se baissèrent vers l’arrière, visiblement perturbé par celui qui l’observait. De plus, il avait des difficultés à savoir ce qu’il était. S’il suivait ce qu’il voyait, on aurait dit un hybride comme lui, mais de type volatile à en voir ses grandes ailes. Mais rien ne lui garantissait qu’il s’agisse réellement d’un sang-mêlé. Cet homme pouvait tout aussi bien être autre chose.
Kitsune décida de ne pas tarder davantage et d’aller chercher ses plants de fleur. Il se dépêcha même un peu au départ. Une fois hors de vue, le renard ralentit son allure et revint tranquillement à son abri. Le renard prit le prit bac de fleur ainsi qu’une petite pelle et fit demi-tour pour retourner d’où il venait, espérant que ce mystérieux personnage ne soit plus là.
En arrivant, l’homme n’avait toujours pas bougé. Kitsune ralentit l’allure lorsqu’il passa en face de lui. Celui-ci le regardait toujours. Et comme précédemment, ses oreilles s’abaissèrent vers l’arrière. Le renard adorait ses oreilles, il en était plutôt fier, mais parfois, il se maudissait de les avoir. C’était assez facile de cacher ses sentiments, ils ne s’affichaient pas toujours sur son visage. Mais avec ses oreilles qui bougeaient dans tous les sens et dont chaque position voulait dire quelque chose, on pouvait savoir tout de suite ce qu’il ressentait. Et si celles-ci sont pointées vers l’arrière, cela signifiait un sentiment de mal être voire de peur. Kitsune décida finalement de passer son chemin.
Bon, il n’alla pas très loin étant donné que les parterres de fleurs à remplacer se trouvaient tout près. Le renard s’agenouilla et commença par retirer les plants abîmés, tentant de se faire tout petit. Il remplaça les premiers par des fleurs très colorées et dont le parfum avait une odeur particulièrement attirante. Pendant, tout le temps où il était occupé à sa besogne, Kitsune ne s’empêcha pas de jeter de rapides coups d’œil par-dessus son épaule afin de vérifier si l’homme n’avait pas bougé. Celui-ci semblait resté statistique, ce qui le rassurait un peu. Tant qu’il resterait sous son arbre, il n’y aurait pas de problème.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kago Tadayoshi

avatar

Messages : 18

Localisation : Google Maps.
Situation : Célibataire.

Race : Démon



MessageSujet: Re: Le Parc Publique Mar 26 Juin - 14:43

Effectivement, le parc était très propre. Il avait presque terminé son ménage, du moins, au niveau des déchets. J'imagine que ce n'était pas toxique, mais vu l'était du parc.. J'aurais presque pu dire que c'est radioactif. Et la seule parcelle vivante, les fleurs, avaient été piétinées. C'était la seule chose qui aurait pu enrayer la radioactivité de l'endroit !

Ah ! Il m'a remarqué ! Il baisse les oreilles. Je l'intimide ? C'est vrai que je ne suis pas très rassurant.. Mais c'est voulu, étant un être démoniaque ! Mais il ne me regarde pas très longtemps et s'en retourne à ses fleurs. Petite pelle et bac à fleur.. Ça lui donnait presque l'air d'une fille.. De dos, en tout cas. Avec ses cheveux longs, le renard faisait un peu androgyne de dos. Avec ses cheveux longs. Je savais que c'était un homme, bien entendu. Mais si je l'aurais constemment vu de dos, je n'aurais pu dire.

Il se retournait, de temps à autres, pour voir si j'étais encore présent. Pas bougé d'un poil ! Du moins..

J'étire une de mes ailes, ce qui fait du bruit quand elle fouette le vent. À ne pas bouger comme ça, je finis par avoir les ailes engourdies.. Yep, yep. À la longue.. Je continue de le fixer.. J'aime bien sa mine effrayée.. C'est joli à voir, vraiment.


Bienvenue dans ce monde où nous broyons tous du noir..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune Ilios
• Agent d'entretien du Parc •
avatar

Messages : 16

Age : 24
Localisation : Belgique
Race : Hybride (Homme renard)



MessageSujet: Re: Le Parc Publique Mer 27 Juin - 16:06


Kitsune s’occupait toujours de ses fleurs, enlevant chaque plant abîmé pour le remplacer par un en bonne santé. Pendant qu’il travaillait à la remise en forme des parterres de plantes, ses oreilles bougeaient dans tous les sens. On aurait presque dit qu’elles étaient vivantes, bougeant de leur propre chef dans une ou l’autre direction. En réalité, le renard écoutait tous les bruits qui provenaient du parc, les analysant chacun leur tour alors qu’il était complétement occupé à autre chose. Lorsqu’un son l’attirait plus qu’un autre, ses oreilles s’arrêtèrent un instant, focalisées sur ce même bruit qu’il examinait plus en profondeur.
Ce fut de cette manière qu’il détecta d’une part le son que faisaient les ailes du mystérieux inconnu qui l’épiait toujours, mais il entendit également quelqu’un chiffonner un papier de bonbon. Kitsune se tourna d’abord vers l’homme qui l’observait, persuadé qu’il s’agissait de lui. Mais à part le regarder et étendre ses ailes, il ne faisait pas grand-chose. Ses oreilles s’orientèrent donc vers la source du bruit et ses yeux suivirent le même mouvement.
Quelqu’un non loin de lui était assis sur un banc. Il s’agissait d’un homme d’une trentaine d’année qui dégustait une barre de chocolat. Celui-ci en avait déjà mangé plusieurs et avaient laissé les papiers sur ses genoux. Dès qu’il eut fini son goûter, il balaya les détritus qui se retrouvèrent par terre, à voleter au vent.
Les oreilles sur renard s’abattirent immédiatement vers l’arrière, non pas de peur mais de colère. Le renard en vint même à montrer ses crocs en grognant, visiblement mécontent. Il regarda quelques secondes la petite pelle qu’il tenait à la main avant de faire la moue. Ce n’était pas assez grand à son goût pour ce qu’il s’apprêtait à faire. Il chercha rapidement autour de lui quelque chose de convenable et tomba sur le balaie près de la poubelle mobile. Un sourire malsain s’afficha sur son visage.
Kitsune abandonna sa pelle près des fleurs et alla récupérer la brosse avant de se diriger vers l’homme qui se prélassait sur son banc. Il s’arrêta ensuite juste à côté et patienta un peu que l’humain se tourne vers lui pour lui dire un mot ou deux, mais celui-ci l’ignora totalement. Encore plus furax, le renard se risqua à lui parler gentiment malgré la colère qui bouillait en lui:

Excusez-moi, vous pourriez ramasser vos papiers?

L’homme continua de le nier, n’ayant visiblement pas envie de ramasser ses déchets.
Ah c’est comme ça? Monsieur ne veut pas ramasser ses crasses! Eh bien l’agent d’entretien du parc allait lui montrer ce qu’il en coutait de laisser ses papiers par terre.
Sans crier garde, Kitsune leva son balaie et asséna un violent coup sur la tête du type qui ne s’y attendant absolument pas. Il le tapa plusieurs fois à l’aide de sa brosse avant que l’homme ne se lève pour déguerpir du parc, ne voulant pas affronter cette bête enragée. Quant au renard, il le poursuivit un moment, tentant de l’agresser encore avec son arme en bois avant d’en revenir à son travail.
En passant, il regarda sous l’arbre si l’inconnu y était toujours. Voyant qu’il n’avait toujours pas bougé, Kitsune lui montra ses crocs en grognant et le menaça de sa brosse:


Toi aussi t’en veux un!?

Mais il ne s’attarda pas plus sur lui.
Il se remit à travailler à ses parterres de fleurs. Le renard finit rapidement ce qui lui restait à faire avant de regarder le résultat. Ces nouveaux plants embellissaient l’endroit, redonnant un peu de vie au parc.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kago Tadayoshi

avatar

Messages : 18

Localisation : Google Maps.
Situation : Célibataire.

Race : Démon



MessageSujet: Re: Le Parc Publique Mer 27 Juin - 16:31

Huhuhu.. Le petit renard est méchant ! Un homme mange du chocolat. Plusieurs tablettes de chocolat. Mon point faible, malheureusement. Il chiffonne ses papiers. Tout un beau tas sur ses genoux. Le petit renard s'approche de lui et le frappe avec je ne sais quoi, après lui avoir demandé de ramasser ses papiers. L'homme l'avait ignoré, on dirait bien. Ensuite, il se retourne vers moi, passant près de mon arbre, demandant si j'en voulait un, en me montrant ses crocs.

- Non merci, tu ferais mieux de t'occuper de tes fleurs, et pas de moi.

Fis-je en marchant vers lui. Nooon, je n'allais pas lui tirer dessus. Il ne m'a rien fait, non ? Je regarde les papiers de l'homme d'un air dégoûté.

- L'être humain est dégoûtant, n'est-ce pas.. ?

L'homme-renard n'est pas humain, c'est certain. Avec ses oreilles qui n'arrêtent pas de bouger.. Et puis, il a des crocs. Bon, j'en ai aussi, comme toute créature démoniaque se doit d'en avoir ! C'est commun, chez les démons. Une dentition carnassière ou simplement des canines plus développées. Pas que nous sommes des vampires, loin de là. Malgré notre apparence humaine, c'est l'une des seules différences. Les ailes ? On peut les cacher. Nous sommes les meilleurs menteurs.. M'enfin, presque.


Bienvenue dans ce monde où nous broyons tous du noir..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune Ilios
• Agent d'entretien du Parc •
avatar

Messages : 16

Age : 24
Localisation : Belgique
Race : Hybride (Homme renard)



MessageSujet: Re: Le Parc Publique Mer 25 Juil - 17:46


Ses oreilles restaient dresser sur le haut de sa tête, orientées dans la direction d’où provenait un bruit de pas. Ses yeux suivirent peu après lorsqu’il entendit une remarque sur les humains et se posèrent sur l’homme qui l’observait depuis un moment. Celui-ci s’était rapproché et il se trouvait un peu trop près à son goût.
Kitsune l’observa sans rien dire. Ses oreilles s’abaissèrent d’un coup vers l’arrière. Ce type n’était pas humain et il ne s’agissait pas non plus d’un hybride ce qui était trompeur à cause de ses ailes de plumes. Il n’avait ni l’odeur ni la prestance de ceux qu’on appelle souvent « sang-mêlé ». Il dégageait quelque chose d’inquiétant et il avait une odeur relativement forte. Non pas qu’il sentait mauvais, loin de là, juste qu’il avait une senteur imposante pour l’odorat du renard.
L’hybride continuait de le fixer en silence. Il regardait surtout ses grandes ailes tout en réfléchissant. Il repassa en revue toutes les créatures qu’il connaissait afin de l’identifier. Ce n’était pas un humain ni un hybride, il en était à présent sûr et certain. Les vampires n’avaient pas d’ailes de plume dans ce genre-là. Il ne pouvait pas s’agir d’un des gardiens de Natsumero. Si c’était le cas, il était beaucoup moins terrifiant que les autres qu’il avait eu l’occasion de voir. Le renard réfléchit encore un peu. La dernière possibilité plausible qu’il lui restait était bien sûr qu’il s’agissait d’un démon. Cette image collait bien avec ce qui émanait de lui, ce qui n’était pas du tout pour le rassurer. Quoiqu’il ne l’ait pas encore attaqué.
Après l’avoir bien observé, Kitsune finit par répondre à sa remarque:


C’est pas faux…

C’est vrai que les humains ne sont pas les créatures les plus gentilles qui soient sur cette terre. Dans certains cas, on les qualifierait d’être plus abominables que les démons eux-mêmes.
L’hybride demanda ensuite en retour:


Et toi tu es un démon j’imagine?

L’hybride lui jette un coup d’œil avant d’aller s’occuper des papiers de chocolat qui se cachait sous le banc. Il se pencha pour saisir les déchets et les mit directement dans la poubelle. Le renard observa ensuite les alentours afin de s’assurer de la propreté du parc tout en tendant l’oreille pour guetter la réponse de l’autre.
Ce coin-là était propre. Il n’y avait plus un détritus qui jonchait le sol, plusieurs parterres avaient été embellis mais il lui restait encore beaucoup à faire pour que cet espace vert retrouve un aspect magnifique.
Kitsune posa à nouveau son regard sur l’homme et lui demanda:


Tu es ici depuis combien de temps?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kago Tadayoshi

avatar

Messages : 18

Localisation : Google Maps.
Situation : Célibataire.

Race : Démon



MessageSujet: Re: Le Parc Publique Dim 19 Aoû - 13:44

Les oreilles du petit renard se rabattirent sur sa tête à mesure que j'avançais. Il me fixait dans le plus complet des silences. Mes ailes plus que moi, je crois bien. Après de bonnes minutes d'observation, il finit par me dire que je n'avais pas tord. Ensuite il me demanda si j'étais un démon.

- Touché.

Fis-je simplement. Il retourna ensuite aux papiers de chocolat, je continuais de le regarder. Le parc était dans un bien meilleur état qu'à mon arrivée. Et, honnêtement, c'était bien mieux comme ça. C'est répugnant de voir comment un petit humain peut ravager la terre qui appartiendra à Satan, un jour. Je l'entends me demander depuis combien de temps je suis ici.

- Quelques jours, peut-être moins. Pas très longtemps, et toi ?

Je le regarde, curieux de savoir. Peut-être me dirait-il pourquoi il est ici, en même temps. Un petit renard comme lui, qui semble si innofensif.. Ça peut cacher bien des choses.

Suite à sa réponse, je lui demande pourquoi il est ici. Je lui explique dans mon cas, avant.

- Massacre d'église, de mon côté. J'ai tué mes parents adoptifs et un prêtre. Des policiers ont tué une personne précieuse, pour moi. Ensuite, je suis arrivé ici.


Bienvenue dans ce monde où nous broyons tous du noir..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kitsune Ilios
• Agent d'entretien du Parc •
avatar

Messages : 16

Age : 24
Localisation : Belgique
Race : Hybride (Homme renard)



MessageSujet: Re: Le Parc Publique Mer 12 Sep - 15:51


Alors lui aussi était arrivé récemment.
Kitsune avait aussi atterri à Natsumero il y avait quelques jours, quatre pour être précis. S’ils étaient tous les deux arrivés le même jour, ils n’étaient certainement pas parvenus jusqu’ici par les mêmes moyens. Lui était venu en train, dans une caisse en bois bien ficelée. Quant au démon, il était probablement arrivé par le portail d’entrée.
Le renard l’écouta attentivement lorsqu’il lui raconta comment il s’était retrouvé ici. Trois morts s’il avait bien compris. Pour un démon, ce n’était pas très fameux, il en avait vu des beaucoup plus sanguinaires que celui-là. Il n’empêche que ces trois crimes suffirent pour l’envoyer en prison. Dans le cas de l’hybride, on pouvait le classer comme un serial killer vu le nombre de meurtre qu’il avait sous sa coupe. Huit au total… bon il y en avait certains qui avaient fait beaucoup plus de victimes, mais avoir tué huit personnes dont cinq adolescents était considéré comme un acte horrible et irréprochable. En se faisant coincer par la police, il fut donc envoyé à Natsumero.
Kitsune lui aurait bien expliqué comment il avait atterri ici, mais de nature espiègle, le renard décide de l’embobiner un peu. Il s’approcha de lui et lui fit une de ses plus belles frimousse, lui donnant un air adorable.


Crois-tu qu’un renard aussi mignon que moi soit coupable d’un quelconque meurtre?

L’hybride ne lui donna pas le temps de répondre. Sans lui offrir la moindre occasion de riposter, il lui sauta dessus aussi vif que l’éclair afin de le faire tomber par terre. Puis il s’assit sur lui à califourchon, lui lançant un sourire triomphant. Il n’allait pas le tuer, ce n’était pas son but. Il voulait simplement jouer un peu. Le renard continuait de lui sourire puis, lui avoua finalement la raison de sa présence en prison:

J’ai huit trophées à mon tableau de chasse!

Puis, il réalise qu’il assit sur quelque chose de dur. Curieux, l’hybride posa sa main à l’endroit précis et fouilla le démon pour en ressortir son arme. Kitsune l’observa ensuite avant de jeter un coup d’œil au démon. Il lui sourit encore, visiblement amusé par sa trouvaille. Il fit même une remarque:

Je vois qu’on ne se balade pas avec des joujoux!

Sur ces mots, le renard se retira pour s’assoir à côté de lui. Il lui tendit ensuite son arme, se doutant que son propriétaire aimerait la récupérer. Tout en lui rendant, il ajouta:

Je m’appelle Kitsune et toi?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Le Parc Publique

Revenir en haut Aller en bas

Le Parc Publique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Natsumero • » Centre de la Ville & Lieux Naturelles » ➢ Lieux Naturelles-